MUSIQUE
News
Focus
Reports
Podcasts
Paris Belly's
 
ART
News
Artiste du mois
Focus
 
THE FINEST
Weekly pics
Playlists
Residency Mix
Shop
 
 

» J&H#024 – Mix & Talk with Rene Breitbarth

Ecrit par 2Sheep4Coke

A l’heure où le nombre de fan sur facebook semble avoir pris le dessus sur la légitimité d’un DJ, ou le nombre de classiques dans son fly case, force est de constater que certains grands noms se retrouvent aujourd’hui brassé au coeur de cette tumulte numérique. C’est le cas de Rene Breitbarth, producteur de plus d’une cinquantaine d’EP, trois albums, la création de deux labels ; Treibstoff qui compte aujourd’hui plus d’une centaine de sorties avec des artistes comme Robert Babicz, Maetrik, Gabriel Ananda, ou encore Todd Bodine, puis Deep Data en 2008. Berliner d’adoption Rene est aussi un DJ émérite du célèbre Club Der Visionäre où il a su se forger une réputation de DJ d’after redoutable. Savant mélange de deep et de minimale, ses nombreuses productions reflètent un amour pour cette dance mental, où le groove guide vos pas et l’esprit votre voyage… Bonne écoute.

When the number of fan on facebook seems to have got the upper hand over the legitimacy of a DJ, or the number of classics in its fly case, we have to admit that some people find themselves melted in this digital tumult. It is the case of Rene Breitbarth, producer of more than about fifty EP, three albums, the creation of two labels; Treibstoff who counts more than hundred of releases featured artists such as Robert Babicz, Maetrik, Gabriel Ananda, or still Todd Bodine, then Deep Data since in 2008. Berliner of adoption Rene built a serious reputation by being behind the decks of the famous Club Der Visionäre, where he knew how to lead an audience in the early sunday mornings. Clever mixture of deep and minimal, its numerous productions reflect a love for this mental dance, where the groove guides your steps and the spirit your journey… Good listening.




Download : Rene Breitbarth – For Jekyllethyde

Tracklist :

1. Sarp Yilmaz – Street Spirit
2. Sebastian Davidson – If U See Me Running
3. Tom Demac – Trying Is Right By Me
4. Dance Spirit – Stay
5. T.Ruggeri – Fuckin´ Beat
6. Nick Lawson – Seen This
7. Rene Breitbarth – Bounce 2
8. Zumo – I Wanna (Jae B. Remix)
9. Francois Dubois – Sweet Spot
10. Rene Breitbarth – Safari
11. Placeholder – Don´t You Know (Jacob Korn NuGroove)

Interview Rene Breitbarth – Français

Age : Rene Breitbarth
Sexe : « I like »
Label : Deep Data
Boulot actuel : Boss du label Deep Data, Producteur, DJ
Ancien Boulot : Boss du label Teibstoff, Producteur, DJ

Ta première fois dans un club : 1992
Première fois en tant que DJ : 1996
Le meilleur spot où tu ai mixé : Module Tokyo

Tes cinq classiques :

Chez Damier – Can U Feel It (MK Dub)



Gat Decor – Passion



Choice – Acid Eiffel



Daft Punk – Voyager



Jolly Roger – Acid Man


Favorite youtube video :

http://www.youtube.com/watch?v=lj5CvVssUE0

Ce que tu hais dans la musique électronique ?

Le manque de culture musicale.

Et à l’inverse quelqu’un que tu admires sur la scène ?

Beaucoup trop… Mais si je devais en citer qu’un ce serait les DAFT PUNK.

La plupart de tes productions sont sorties sur tes propres labels (Treibstoff dans un premier temps, puis Deep Data depuis 2008), l’indépendance semble donc être importante pour toi, mais en regardant en arrière referais-tu les choses de la sorte ?

Oui bien sur. Il s’agit simplement pour moi d’avoir le contrôle sur mes propres productions. La plupart de mes morceaux n’aurait sûrement jamais vu le jour autrement.

Le conseillerais-tu donc aux jeunes producteurs qui rentrent dans le Game ?

Oui, bien que cela soit plus difficile et nécessite beaucoup plus d’effort pour se faire connaître.

En tant que producteur qui privilégie l’aspect numérique, de quel oeil vois-tu le retour au vinyle auquel nous assistons actuellement ?

Pour ma part je ne penses pas que cela soit « le future » tout du moins pour les masses. Cependant comme tout kiffeur de son, je continue d’acheter du vinyle pour mon écoute domestique.

En tant que DJ, tu as acquis un certaine réputation par la durée de tes sets. Tu disais d’ailleurs dans une interview pour LWE que tu avais joué des sets marathon de 15 heures au Club Der Visionare… Record battu depuis ?

Oulaa non ! C’est trop épuisant. Depuis je préfère me cantonner à des sets plus normaux de 3 à 4 heures.

Quels sont tes plans pour les prochains mois ?

J’ai un EP qui sort sur Deep Data aujourd’hui (en ecoute ici ), un prochain pour le mois d’avril, ainsi que la compile Deep Data Loops (Rene Breitbarth Loops Vol.4) qui sort demain. Vous pouvez retrouver le tout sur mon site deepdata.org. Je me prépare également pour un gig à Moscou en mai que j’attend déjà avec impatience !

Un mot sur le mix que tu nous as concocté ?

Un mix au feeling des dernières tracks que j’ai reçue. Certaines encore unrealesed !

Rene Breitbarth website



Interview Rene Breitbarth – English

Age : Rene Breitbarth
Sexe : I like
Label : Deep Data
Occupation : Deep Data, Producer, DJ
Past occupation : Treibstoff, Producer, DJ
First Time in a club : 1992
First time as DJ : 1996
Favorite place you ever played : Module Tokyo

Tes cinq classiques :

Chez Damier – Can U Feel It (MK Dub)



Gat Decor – Passion



Choice – Acid Eiffel



Daft Punk – Voyager



Jolly Roger – Acid Man


Something you hate in electronic music :

Lack of musical knowledge

Someone you admire in electronic music :

Too many but to mention one : Daft Punk

Most of your productions were released under your own labels « Treibstoff » (launch in 1997), then « Deep Data » since 2008, we can deduce it has been a big wish for you to stay independant, but looking back will you do it the same way ?

Yes i would. It´s about control over your output. Some of my stuff probably wouldn´t have been released otherwise.

In other hands will you advice 2012′s young producers to follow that path ?

Yes i would. Though it´s more difficult that way and takes more effort to get known.

Last « boring » question but nos least, do you think this « vynile retro thing » we are experiencing right now will perpetuate ?

I myself don´t experience that and don´t think it´s the future (for the masses). But i like records anyways. i am listening to stuff from the last century from vinyl at home.

You’re also well knowed for being a marathon dj, telling to LWE that you were playing 15 hours set at club der visionare… Did you beat this record since ?

Not really. But i have to say that i stopped doing that, it´s too exhausting at some point. I prefer a « normal » 3-4 hours set these days.

Favourite Youtube video :

http://www.youtube.com/watch?v=lj5CvVssUE0

A word on the mix you did for us :

It´s a spontaneously mix of the newest tunes i got, some of them still unreleased.

What can we expect from you in the coming months :

A lot of stuff just happened in march. 2 EPs on Deep Data (« Armitage » and « Tropical », listen at DeepData.org) and the 4th release of Deep Data Loops (Rene Breitbarth Loops Vol.4 at SoundsToSample.com).
In april my next release on DD is coming out (title not ready yet) and in may i´m playing my next foreign gig in moscow at Arma17, which i´m looking forward to.

Rene Breitbarth website

Laisser un Commentaire

 




 photo hello-rex-dana-ruh_zps33269458.jpg


 photo circle-badaboum_zpsda4822a7.jpg


 photo tal-batofar-12_zpsd5d6f14c.jpg


 photo byebye-ocean_zps1486702b.jpg


 photo lies-rexclub_zpse23c7509.jpg


 photo classic-batofar_zpse5b7aa77.jpg

Hot and spicy

Last Podcasts

Residency Mix

Rox - Elements