MUSIQUE
News
Focus
Reports
Podcasts
Paris Belly's
 
ART
News
Artiste du mois
Focus
 
THE FINEST
Weekly pics
Playlists
Residency Mix
Shop
 
 

» Artist of the month, Hell’O Monsters

Ecrit par 2Sheep4Coke

Le chaos, voilà ce qui nous attends lorsque le quatrième cavalier, au teinte pâle, empruntera les chemins goudronnés pour y répandre sa sinistre condamnation. De son passage résultera la chute du monde tel que nous le connaissons, de deux à une centaine de branches notre ADN se modifiera, propulsant ainsi notre espèce vers une mutation partielle. Bienvenue dans la quatrième dimension, un univers où évolue déjà Hell’O Monsters.

Un nom en trois particules pour cet artiste à 3 nez, 6 bras, et 30 orteils. Vous m’aurez compris, derrière ce travail d’une étonnante singularité se cache pourtant trois entités réunis sous la même doctrine, celle de l’excellence. Que ce soit dans leurs compositions, leur originalité, ou encore leur impressionnante inspiration (je passerais bien évidemment leur irréprochable propreté) les Hell’O Monsters ont gravi marches après marches, le sanctuaire des intouchables. Un temple qu’ils gardent fièrement une lance au bras, un rouge gorge sur l’épaule, et Persée n’étant plus parmi nous, qui pourrait donc encore rivaliser avec ce cerbère ?

Chaos, that what might be waiting for us when the fourth rider, in pale tint, will land to spread his sinister condemnation around. Of his passage will result the fall of the world such as we know it, from two to hundred of branches our DNA will modify, so propelling our specie towards a partial transformation. Welcome in the fourth dimension, a universe where already evolves Hell’O Monsters.
A name in three particles for this artist with 3 noses, 6 arms, and 30 toes. You will have understood me, behind this work of a surprising peculiarity hides nevertheless three entities gathered under the same doctrine, that of the excellence. Whether it is in their compositions, their originality, or still their impressive inspiration (I would go well obviously their irreproachable cleanliness) Hell’ O Monsters climbed steps after steps, the sanctuary of the untouchables. A temple that they proudly keep a lance for the arm, a red fills on the shoulder, and Persée not being any more among us, who could compete thus again with Cerberus?




If you’re clever enough, you’ve understand that you have to click on the logo to read it… Right !?

hell o monster jekyll et hyde

Salut les Hell’o Monsters, petite question récurrente pour commencer, quelle heure est-il et où êtes-vous alors que vous répondez à notre interview ?

Il est 10h du matin et nous sommes dans notre atelier de Bruxelles.

Pouvez-vous rapidement nous présenter votre parcours ?

D’abord un parcours scolaire artistique à différents niveaux pour chacun, avant notre rencontre autour d’une peinture il y a une dizaine d’années. Nous sommes ensuite devenus très rapidement amis, et avons commencé à travailler ensemble par affinité de styles.
Le désir de dessiner et peindre à plusieurs mains sur le même support nous emballé beaucoup, et quelques années plus tard c’est tout naturellement que nous nous sommes regroupés autour d ‘un nom commun pour faire de nos 3 personnalités artistiques une seule et même entité.

Était-ce également une volonté de s’unir pour produire plus, trois cerveaux et six mains pour un seul rendu ? Ou encore une volonté d’anonymat ?

L’homogénéité est un facteur important dans notre processus, en 10 ans de travail nos intentions créatrices ont fusionnées de manière tout à fait naturel. Nos techniques, nos idées, nos envies sont quasiment toujours sur la même longueur d’onde.
Nous ne cherchons pas l’anonymat mais volontairement nous travaillons dans l’intention de faire de nos trois univers un seul. On brouille les pistes pour qu’une personne qui ne connaisse pas le collectif se dise en voyant nos expos qu’un seul artiste est la base des dessins, sculptures, et installations.

A quand remonte d’ailleurs votre première exposition ?

C’était en 2006 , »The Hell’o monsters show », à la Montana gallery à Bruxelles.

Vous exposez actuellement à Nantes pour la double exposition Modern Ghost, pouvez nous en dire plus sur ce show un petit peu spécial ?

C’est d’abord le studio LVL qui nous a proposé d’exposer dans leur espace, et en découvrant leurs divers projets nous sommes tombés sur la très belle exposition que Jean Julien avait faite au Lieu Unique en collab avec LVL.
Nous avons de suite été interpellés par cet espace et après discutions l’équipe du Lieu Unique a accepté de nous confier une de leur salle en plus de l’expo chez LVL.
L’espace LVL et le lieu unique sont trés différents, surtout par leurs superficies, mais nous sommes intervenus dans chaque espace de manière assez similaire avec des dessins, des sculptures, et du wall painting.





Pour un oeil extérieur il est très difficile de différencier le travail de chacun d’entre-vous sur une seule pièce, à tel point que pendant un certains temps beaucoup de personnes pensaient que Hell’O Monsters n’était en fait qu’un seul individu. Me tromperais-je en disant que l’on ressent en ce moment chez vous une certaine volonté de s’affranchir un peu de cette image de groupe, de ré-affirmer votre identité à chacun ?

Nous ne cherchons pas à nous en affranchir, même s’il est vrai que ces derniers mois nous avons créé des dessins de manière indépendante – bien que toujours dans la même voie et pour les même projets.
Dessiner et peindre chacun pour soi pendant un temps précis n’est pour nous qu’une étape.
En faisant cela nous cherchons à enrichir notre univers d’idées et d’expérimentations, mais on a très hâte de reproduire des pièces à 3 mains pour voir où tout ça va nous mener.

Lorsque vous avez commencé à développer cet univers à la fois très clean, beau, poétique et en même temps tellement inquiétant, souhaitiez-vous y faire passer un certain message / une vision de l’homme… Un peu à l’image de Bosch que vous citez souvent comme une source d’inspiration ?

Nous ne contrôlons pas totalement le sens de notre univers (même si nous sommes convaincus qu’on ne fait jamais rien par hasard). Avec le temps nous nous avons crée un langage beaucoup plus symbolique, en rapport direct avec ce qui nous entoure, tout en restant malgré tout en marge . Il n’y pas un message précis mais une multitude d’idées qui associées, créent des lignes de lectures et d’interprétations différentes selon les personnes qui regardent nos oeuvres. C’est une fois de plus volontaire de notre part d’ouvrir un maximum les champs d’interprétations.
Oui notre univers est sans aucun doute très Boschien mais ce n’est pas consciemment que nous avons pris ce chemin.


Niark1 jekyll et hyde


Quels sont d’ailleurs vous sources d’inspiration actuelles ? Y a t’il un artiste qui vous a particulièrement époustouflé ces derniers temps ?

Les gravures du 17 eme siècle traitant de la mort, les motifs ethniques, la nature, la symbolique des choses, l’hybridité sont pour nous des sources inspiratrices importantes.
Marcel Dzama, Cleon Petterson, Paul Wackers, Jay Howell, ou encore Amy Cutler sont des artistes que l’on aime particulièrement mais il y en des dizaine d’autres…

De votre côté quel est la pièce dont vous êtes au jour d’aujourd’hui le plus satisfait ?

Nous nous lassons assez vite de nos travaux et sommes toujours à la recherche de nouvelles compositions. Néanmoins les deux dessins « structures 9 et 10″ que nous avons travaillé au même moment sont des pièces qui nous tiennent à coeur car nous y avons mis énormément d’énergie et de temps. Elles nous rappellent une période bien précise et c’est toujours un plaisir de les revoir.

J’ai lu dans votre interview pour Réécrire que vous souhaitiez orienter votre travail vers quelque chose de moins figuratif et plus abstrait. Est-ce une volonté justement d’éviter toutes les questions précédentes, ou juste pensez-vous avoir fait le tour de votre sujet ?

On ne pense pas avoir fait le tour, la figuration aura toujours sa place dans notre univers .
L’envie de peindre et de dessiner de manière plus abstraite et pour nous une suite logique dans la progression de notre travail mais également un challenge, découvrir des nouvelles choses, aller plus loin. Mais rassurez vous même si on aime,on est loin de vouloir faire du Mondrian.

Parlez nous de l’illustration que vous avez faites pour nous sur le thème de Jekyll et Hyde ?

Le thème nous parle d’emblée par le coté hybride et fusionnel des deux personnages.
C’est un Jekyll et Hyde en mode autoportrait, maintenant à vous des deviner qui de nous 3 est Jekyll, Hyde, ou le petit oiseau sur le haut du dessin ?



hell o monster jekyll et hyde
Illustration exclusive pour Jekyllethyde.fr – Retrouvez nos anciennes illustrations sur notre fan page

Mini interview spécial gossip : Trois questions, une pour chacun d’entre-vous.
_
Quel est ton meilleur et au contraire ton pire souvenir dans ta carrière d’artiste ?

Alors on va vous donner des réponses commune pour garder le mystere de qui et qui, qui fait quoi, ou, comment, jusqu’au bout :) !
Notre meilleur souvenir est très récent. Ce sont nos deux expos nantaise.
Notre pire souvenir, on a beau y réfléchir très fort mais on en a pas ! Pour l’instant on touche du bois, c’est que du bonheur.

Quel est le commentaire le plus gratifiant que l’on ai fait sur ton travail ? Qui était-ce ?

J’aime beaucoup ce que vous faites… Une dame.

C’est pas trop dur en tant que Belge de subir chaque semaine les émissions de Strip Tease sur FR3 ?

Si, mais tout le monde sait que les meilleurs strip tease restent ceux produit en Belgique à l’époque , c’est une de nos plus grande fierté.
La preuve : http://www.dailymotion.com/video/x3vpun_les-aventures-de-la-famille-debecke_fun
_

enfin,

Comment définiriez-vous votre univers en un mot ?
Popsurréaliste
Comment définiriez-vous la société actuelle en un mot ?
Zoo
Comment définiriez-vous le milieu de l’art en un mot ?
Zoopopsurréaliste

Et enfin je vous laisse le dernier pour la fin ?
Non, c’est triste la fin !

Question bonus : Quelle question aurais-tu aimé que l’on vous poses ?

Non pas une question, mais un quizz ou un sudoku.

Hell’o Monsters website
Hell’o Monsters facebook



hell o monster jekyll et hyde

Interview Hell’O Monsters – English

Hi Hell’O Monsters, lets start with our classic question ; Where are you, and what hour is it while you are answering to our questions ?!

It is 10 AM, and we are in our workshop in Brussels.

Can you quickly introduce yourself?

At first an artistic course at various levels for each of us, then a meeting around a paint. Quickly we became very friends, and began to work together by affinity of styles.
The desire to draw, and paint with several hands on the same medium, was really facinating and a few years later it is all naturally that we grouped together around a common noun to make of our 3 artistic personalities the same entity.

When you create this entity, was it a will to unite to produce more, three brains and six hands for a single production? Or rather a will of anonymity?

Homogeneity is the main factor in our process, in 10 working years our creative intentions merged in a completely natural way. Our techniques, our ideas and our envy are almost always on the same wavelength. We do not look for anonymity but voluntarily work to merge our three universes in one.
We confuse the audience so that a person who does not know the collective could think it’s a single work.

When was your first exhibition?

It was in 2006, « The Hell’o Monsters show », at Montana gallery in Brussels.

You are currently exposing the show « Modern Ghost » in Nantes (France), a double exhibition in two different places, can you explain us the concept behind it?

It is at first the studio LVL that suggested us exposing in their space, and by discovering their diverse projects we felt on the very beautiful exhibition which Jean Julien had made at « Le Lieu Unique » in collab with LVL.
We almost felt in love with this space, and wanted to do something there too. So we discussed it with the team of the space and gratefully they agreed to give us one of their room besides the exhibition at LVL.
The space two spaces were differents, especially by their surfaces, but we intervened in every space in a rather similar way with drawings, sculptures, and of wall painting.





Like you said before, it’s really difficult for someone who don’t know you to differentiate the work of each of you on a single piece, to such a point that during a time many persons thought that Hell’ O Monsters was in fact only a single individual. Would I make a mistake by saying that we feel at the moment a certain wish to free yourself of this image of group, to reaffirm each of your identity?

Noo, not really. We do not try to free ourselves, even if it is true that these last months we have create drawings in an independent way. To draw and to paint every man for himself during a precise time is for us only a stage.
By making it we try to enrich our universe of ideas and experiments, but we very look forward to reproducing our 3 hands works to see or all this is going to lead us.

When you began to develop this universe very squeaky clean, beautiful, poetic and at the same time so disturbing, you wished to pass a certain message / a vision of the man ? As Bosch whom you often quote as a source of inspiration?

We do not totally control totally the direction of our universe (even if we are convinced that we never make anything accidentally). We have create a symbolic language, in direct report with what surrounds us, while staying nevertheless in margin. It’s not a precise message but a multitude of ideas which associated, create lines of reading and different interpretations according to the persons who look at our works. It is voluntary one more time a wish from our part to open a maximum the fields of interpretations.
Yes our universe is doubtless very Boschien but it is not consciously that we took this path.



Niark1 jekyll et hyde

What are moreover you current sources of inspiration?

The engravings of XVII eme century dealing with the death, the ethnic motives, the nature, the symbolism of things, or hybridity are big sources of inspiration.
Marcel Dzama, Cleon Petterson, Paul Wackers, Jay Howell, or still Amy Cutler are artists who we love particularly but there’s many more !

What is the piece that you are the most satisfied of today?

We grow tired rather fast of our works and are always in search of new compositions. Nevertheless both drawings « Structures 9 and 10  » that we worked at the same moment are certainly pieces which hold us heart because we put in it a great deal of energy and time. Its reminds us a very precise period and it is always a pleasure to see it again.

Tell us a little bit about the illustration you made for us on the theme Jekyll & Hyde?

The theme speaks to us at once by highly-rated about hybrid and fusional of both characters.
It is a « Jekyll and Hyde » as a self-portrait. Now, it’s up on you to guess who of us three is Jekyll, Hyde or the small bird on the top of the drawing!



hell o monster jekyll et hyde
Illustration exclusive pour Jekyllethyde.fr – Find more illustration on our fan page

Mini interview special gossip: three questions, one for each of you.

_

What is your best and on the contrary your worst memory in your artist’s career?

I’m sorry but we are going to give you group answers to keep the mystery of whom and who, who makes what, or, how, up to the end:)!
Our best memory is very recent. They are our two exhibitions in Nantes.
Our worst memory… Hmmm, we may think about it very hardly but we have to admit that very lucky have none!

What is the comment the most presenting that one made on your work? Whom was it?

I really like what you do… A lady.

Isn’t too hard as Belgian to subish every week the broadcasts of the Striptease show on FR3?

Yes it is ! Even if everybody knows that the best striptease stay those produced in Belgium at that time, it is one of our biggest proud. The proof : http://www.dailymotion.com/video/x3vpun_les-aventures-de-la-famille-debecke_fun

How would you define your universe in one word?

Popsurrealistic

How would you define the currentsociety in one word?

Zoo

How would you define the art world in one word?

Zoopopsurréalistic

And finally I leave you the last one for the end?

Noooo ! End is so sad !

Question bonus: what question would you have liked us to ask you?

No question but a quiz or a sudoku.

Hell’o Monsters website
Hell’o Monsters facebook

1 Comments For This Post

  1. illustrateur graphiste freelance Says:

    super sympa !

Laisser un Commentaire