MUSIQUE
News
Focus
Reports
Podcasts
Paris Belly's
 
ART
News
Artiste du mois
Focus
 
THE FINEST
Weekly pics
Playlists
Residency Mix
Shop
 
 

» Event⎢ORIGINS, Chapter I – Enuma Elish

Ecrit par 2Sheep4Coke

Jekyllethyde present ENUMA ELISH

Ce samedi 22 février nous entamons notre nouvelle résidence 2014 à Glazart. Au programme une douce plongée au coeur de l’Acid House avec le duo Achterbahn D’Amour aka Iron Curtis et Edit Piafra qui se produiront en live à l’occasion de la sortie de leur premier album sur le label californien Acid Test. Ils seront accompagnés pour l’occasion du révérant Richard Zepezauer, boss du label Nsyde Records, fin collectionneur et virtuose du groove qui nous distillera pour l’occasion un gros 3h de set rempli de pépites.

Pour encadrer le tout, la team Jekyllethyde au complet sera derrière le deck avec Keumel, Sina, Rox et Kermit Dee. Ils seront épaulés par l’artiste KYLAM, DA de la série (qui vient également de refaire la déco intérieur du club), et qui réalisera pour chacune des quatre soirées une sérigraphie exclusive et en édition limitée offerte aux 100 premiers arrivants.

Une année à marquer dans le temps, dans les têtes, mais aussi sur vos murs donc ;) !

Join FB
Join RA
Préventes



» Event⎢Tatooine 11.01.14

Ecrit par Jekyll et Hyde

Bonjour à tous,

Suite à un arrêté préfectoral la Manufacture 111 ne peut plus accueillir de public à ce jour et ce pour une durée indéterminée…
C’est donc avec une grande déception que nous devons reporter la Tatooine de samedi qui s’annonçait pourtant si bien ! L’ensemble des planches réalisées par les artistes sont justes sublimes, et nous les remercions du fond du coeur d’avoir joué le jeu et produit un si gros travail, de plus en pleine période des fêtes !

Nous avons appris la nouvelle hier matin et autant vous dire que nous rabattre sur un autre espace à la va-vite, alors qu’on couve cet événement depuis un bon moment, n’était pas une option. 
Enfin… Tout n’est pas si noir, car nous avons dégoté un lieu d’autant plus excitant ! Mais il faudra simplement attendre un petit peu plus… Nous n’en dirons pas plus pour le moment !

Petit détail technique à l’intention de toutes les personnes nous ayant déjà envoyé un mail. Pas besoin de nous en renvoyer un, nous avons vos noms pour la prochaine date.

On vous tient au courant.

A très vite. 

Réminiscence d’un passé à la mémoire jalousement gardée, Tatooine reviens en ce début 2014 orbiter l’instant d’une demi-journée dans notre continuum espace temps.

Anciennement domicilié au confidentiel Bunker105, Jekyll&Hyde investi pour cette troisième édition l’exceptionnelle Manufacture 111 pour y déployer ce monde où les règles s’estompent et se confondent, et où seuls le tracé et la créativité résonnent. Un moment où la pratique du Flash Tattoo s’acoquine avec l’illustration pour un événement pluridisciplinaire, confidentiel et éphémère.

La Tatooine 01.11.14 c’est :

. 20 Illustrateurs choisis pour leur style en marge, ainsi que leur non pratique du tatouage.
. 1 Planche de flash par illustrateur.
. 4 Tatoueurs du salon Art Corpus.
. 5 Djs
. 1 Bar

Côté Illustrateurs :
Jay Howell, David Shillinglaw, Nicolas Barrome, Amandine Urruty, Diskorobot, Kid Cash, THTF, Gino, Merijn Hos, Otto Baum, FBS, ILK, Fortifem, Jon Mac Nair, Kafre, Niark, 4th, Sin Eater, Keno, Erber, Neli0, Steffi Brocoli, Great inc, Golden Green, Sebastien Touache, XVLF, Jiem…

Côté Dj :
TBA

De 16 h à Minuit.
Sur invitation uniquement.
200 places à glaner en envoyant un mail sur l’adresse economise@jekyllethyde.fr
Les gagnants seront prévenus par retour de mail.



» Exposition⎢1984 à La Manufacture 111

Ecrit par Jim Strata

Depuis le 30 novembre un nouvel espace est apparu dans le paysage parisien des lieux culturels, la Manufacture 111. Articulé sur 3 niveaux le lieu accueil en ce moment une impressionnante exposition des 1984. Les membres du collectif ont effectué un travail titanesque pour complètement remodelé l’ancien garage en y imprimant leur univers. Un rail de chemin de fer par ci, des peintures, des objets en tout genre, pour un parcours évolutif et surprenant… Mais, je ne vous en dis pas plus, ce serait gâcher le plaisir !

1984 est un crew parisien pluridisciplinaire venant principalement du graffiti pur, avec entre autre Sowat, Apotre, Rizote, Skyz, Teurk, Sambre, Mome, Run et WXYZ… Il ne reste plus que quelques jours pour jeter un oeil à tout ça, alors oui, les photos c’est bien… Mais une expérience sensoriel à vivre c’est mieux !

Ah… Et noté bien l’adresse, il se pourrait qu’on vous en reparle très rapidement… :)

Manufacture 111 Facebook



» Release⎢Traumprinz – Mothercave

Ecrit par Rox

Pas de fanatisme chez jekyllethyde, juste une obsession pour la bonne musique, et les artistes qui savent nous en servir à foison. Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore, sachez que derrière Traumprinz se cache Prince Of Denmark, son alter-ego techno dont nous vous parlions déjà de l’album « The Body » début octobre et qui en a perturbé plus d’un avec son podcast Resident Advisor parut il y a peu. Le tout sous l’empreinte Giegling.

Alors, est-il vraiment nécessaire de s’attarder sur la musique de ce Mothercave ? Pour les moins avertis, sachez que ce double renferme une deep house bien fourni, composée de l’immensité de l’univers d’un artiste qui a réussi à mettre d’accord toute la scène électronique en seulement six EPs, et qui signe ici un des albums les plus attendus de cette fin d’année 2013.

L’idéal reste encore de se plonger dans les snippets ou de se le procurer au plus vite.

> LISTEN HERE



» Release⎢Dresvn – Acido 14

Ecrit par Rox

Traders de la galette et dingues de dernières bizarreries de hardware ont tendance à se ruer sur les releases d’Acido. Le buzz autour du label ne semble pas forcément illégitime tant le boss Dynamo Dreesen (moitiée de Dresvn avec son compère SVN et donc co-auteur de cette dernière sortie) sait faire naviguer le bateau. Peu de releases, un macaron toujours illustré d’un beau dessin et un choix d’artistes imparable (je pense à DJ Sotofett, dont il serait rater quelque chose de ne pas se pencher sur sa discographie).
Il était donc impensable de ne pas parler de ce disque purement analogique, recette parfaite de house brut et de suffisance de production maniée avec brio (pas de blague) où tout repose sur le groove (a2 en rendra dingue plus d’un). Dit comme ça, ça vaut au moins la peine d’écouter les snippets, histoire de finir de vous convaincre.

Listen sur Hardwax



» Release⎢Prince of Denmark – The Body

Ecrit par Rox

Les malins auront sans doute découvert que sous ce nom pouvant être donné à un groupe de black métal nordique se cache Traumprinz, l’allemand quasiment auto produit mais qui, lorsqu’il s’exporte, choisit tout de même Giegling et Kann Records. Le bonhomme, discret, continue son chemin et signait il y’a déjà plus de deux semaines (sur un sous label de Giegling) son album The Body, entre techno, dub et house, à la production soignée et à la pochette aussi minimaliste que son son. La plupart des morceaux sont froids, raw, puissants et furieux et s’enchainent du tonnerre alors que d’autres plus atmosphériques rythment le tout (je pense par exemple à Your Body qui est un modèle du genre).

Un album qui est clairement la bonne trouvaille de la rentrée, toujours disponible un peu partout mais qui ne devrait pas le rester… Après il faudra compter avec la furie de discogs. On vous aura prévenu !



» Release⎢K Alexi – The Dancer Remixes

Ecrit par Rox

Les rôdeurs de Syncrophone auront probablement entendu parler de cette légende de l’underground qu’est K-Alexi Shelby. Le shop parisien nous mettait plutôt bien il y a quelques mois déjà lors d’une réédition vinyle du natif de Chicago, packagé dans une jolie pochette sérigraphié et le tout édité à une centaine d’exemplaires. C’était déjà l’occasion d’appréhender les classiques du bonhomme avant d’approfondir ses galettes sorties entre autres sur Transmat ou encore Traxx. Rien que ça.

Récemment, il invitait Glenn Underground et Ian Pooley à retravailler le morceau The Dancer sur son label fraichement crée K-Klassik. Rebelotte donc, la suite de ce premier EP étant sortit la semaine dernière et c’est ce coup ci sieur Ron Trent et Joe Smooth qui se mettent au charbon. Tout y est, claviers old school et boites à rythmes usées pour un résultat qui pu la bonne deep house US. Un disque à mettre entre toutes les mains. Et vite.

Snippets via Hardwax



» Release⎢Inner – Jive EP

Ecrit par Rox

Je me demande comment j’arrive encore à suivre l’actualité de la musique électronique avec autant de newcomers et nouveaux labels à sortir de l’ombre les uns après les autres. Heureusement, en faisant le tri, on arrive très souvent à de bonnes surprises semblable à Inner (je ne vous dirais pas d’où il vient, vous allez me prendre pour un accro) qui se paie d’ailleurs le luxe de s’exporter et produire sur des labels allemands. Là où il avait fait ses armes sur Stricly Chosen, dont je vous conseille d’écouter le catalogue, il récidive pour la première de Polen, autre label teuton. Et autant dire que cet EP est une réussite. Un savant mélange de mini captivante et spatiale, tech house dynamique et fausse dub techno. Pressé sur un bel objet qu’est le vinyle de 180 grammes et emballé dans une pochette à la cover somptueuse, l’achat de cette release parait quasiment évident. Ce qui est plutôt redondant chez les roumains (je vous avais prévenu…).



» Release⎢Dolly 14 – Various

Ecrit par Sina Araghi

Cette release de Dolly nage en plein Panorama Bar. Toute les ambiances qu’on y retrouve. Car la particularité du Panorama, c’est qu’il a été imaginé pour se transformer pendant la soirée. Levez les yeux, et vous verrez plusieurs niveaux de plafond, des groupes de lumières antagonistes qui s’éteignent et s’allument inversement. Et ces putains de volets, mondialement connu. Et voilà comment ce passerait cette soirée.

Continue Reading



» Weekly Artworks⎢Ermsy

Ecrit par Jim Strata

Ermsy est un artiste parisien qui a découvert le graffiti dans les années 90 avant de se plonger par la suite dans l’illustration et le graphisme. Actif sur mur où il mélange parfaitement la scène « chépère » et « old school » parisienne, son style n’est pas sans rappeler les vieux comics et les illustrations commerciales à l’ancienne. A coté de cela, il est le créateur de Street Creep une série assez épurée qui met en scène un personnage lubrique qui déambule dans la rue à la recherche de quelques larcins et perversités à réaliser.
Bien qu’assez discret dans le paysage parisien il a collaboré avec plusieurs marques international comme Converse, Ecko ou encore la marque anglaise Trainspotter.

Ermsy website
Continue Reading



» Release⎢In Aeternam Vale – Dust Under Brightness

Ecrit par Sina Araghi

« It’s hard to believe ». Voilà ce qu’a dû répondre Veronica Vasicka quand les membres d’In Aeternam Vale lui ont révélé la date de production de ces morceaux (1988 et 1987). J’aurais d’ailleurs aimé être là. Mais voilà, je ne vis pas à New York et je ne sextote pas Veronica. Je suis plutôt ; et ce n’est pas la première fois, il s’agit donc d’une coutume, devant mon ordinateur à réfléchir au son qui illustrerait mes mots. Car très souvent, le raisonnement se fait plutôt dans ce sens-là ; un petit texte fantaisiste et un morceau qui pourrait quand même laisser croire que le texte lui convient. C’est vrai, pourquoi décrire la musique ? Malgré ce que certains racontent, non sans sarcasme, le journaliste musical n’est pas le poète maudit de l’industrie musicale. Sauf quand il tente de décrire chaque morceau comme on énumère les options d’une bagnole ; ou qu’il s’inspire du champ lexical d’une conférence de chimie. En russe.

D’ailleurs, pour ceux qui veulent plonger dans l’inconscient du journaliste musical, il y a ce Tumblr (http://dujournalismemusical.tumblr.com) relatant leur déboire. Le tout illustré de gifs pertinents.

T’y apprendras 2-3 choses sur l’univers du journalisme musical (des trucs utiles que si tu décides, comme eux, d’être stagiaire pendant les 11 premières années de ta vie professionnelle). Mais surtout, ce site m’a valu l’illumination la plus importante de ma demi-journée : les journalistes musicaux ont l’humour le plus NERD de l’histoire de l’humour. J’ai pas secoué les lèvres une seule fois. Non. Par contre j’ai tellement soulevé le sourcil que j’en ai une crampe au front. Je vous aurai prévenu.

Conclusion, la vie d’un journaliste musical doit être sacrement triste. Les gosses, ne faites pas ça de vos vies. Du coup, allez vous faire voir, je ne décrirais pas le disque dont j’vous parle. C’est un hit, un de ceux que j’emmènerais dans ma tombe, et je ne remercierais jamais assez Arthur (de Beyond The Line) de me l’avoir fait découvrir en prophétisant mon amour certain pour ce disque dans une phrase trop simple, donc pas assez journalistique, qui viendra clore cet article : « ça va te plaire ».

Cadeau : une sélection des gifs les plus INCOMPREHENSIBLES de ce Tumblr.

« Quand Blur annonce trois nouvelles dates de concert »

Le fanatisme du journaliste musical n’a donc VRAIMENT pas de LIMITES.

« Quand je dois écouter le nouveau Raphaël »

(Bon ok, celui là mérite de cligner des yeux).

La palme de l’incompréhensibilité revient à celui là :

« Quand je lis les mots “univers musical » dans un communiqué de presse. »

J’ai donc décidé de caler l’expression « univers musical » dans mon prochain article. Tout ça pour le plaisir d’imaginer quelque journalistes musicaux courir à reculons dans leur penderie (oui, je prends les gifs au premier degré).



» Release⎢Various – Studio R° 001

Ecrit par 2Sheep4Coke

La première release de Studio R, web tv et désormais label basé à Berlin, offre une face à deux New Yorkais en exile. Fred P, qu’on ne présente plus et Eric Cloutier, ce petit cachotier qui avait omis de nous signaler cette surprise. Ou est-ce une énième preuve que ce mec refuse radicalement l’auto-promo ? J’ai ma petite idée là-dessus. La face B, offerte à deux moscovites, donne à ce disque une impression de célébration post-guerre-froide.

Quant au Studio R, ils proposent plein de « videocasts » de djs sets (Move D, Cloutier, John Osborn…), tournés dans une ambiance ultra intimiste ; pas de public, pas de MC comme Boiler Room. Les sets sont souvent accompagnés d’un VJ. Sympa quand on est tout seul chez soit un lundi soir de cafard.



» Event⎢Summer Camp – Blind Test Competition #1

Ecrit par 2Sheep4Coke

Comme vous le savez peut être déjà, le samedi 27 juillet (soit dans tout juste 9 jours) nous ré-investissons la Plage du Glazart pour y installer notre Summer Camp.

Pour l’occasion, on ramène avec nous l’univers Jekyll (et Santajekyll) avec dans nos bagages tout le matos pour monter le camp de vacance où, minot, tu aurais rêvé être envoyé. Au programme, un plateau House en journée avec le retour tant attendu de Murat, qui nous avait fait littéralement rêver l’année dernière avec sa super énergie, la venue de Iron Curtis des labels Mirau, Jackoff, Retreat et plus dernièrement Smallville, et les potes du Wrecka Spinnazz Club, Jan Decent et Keumel. Côté peinture ce sera au tour de Sebastien Touache des Jean Spezial et de Steffie Brocoli de nous montrer de quoi ils sont capables pour un live painting réparti sur toute l’après midi. Puis, bien sur, pas de vrai camp de vacance sans ses jeux et ses cadeaux, qui grâce à tous nos gentils partenaires, seront encore plus coool que l’année dernière… On vous en dira plus dès lundi prochain !

Car maintenant place à la grande devinette de ce Summer Camp ! Vous avez bien remarqué que nous avons gardé secret l’identité d’un guest sur le plateau de nuit ? Et bien nous offrons une place plus un cadeau de choix à celui qui saura découvrir son identité.

Pour cela il suffit de reconnaître à qui appartient ce bout de track trafiquée pour l’occasion et de nous envoyer un mail à economise(@)jekyllethyde.fr ainsi que de poster la track sur le mur de l’event.

Vous êtes prêts ? C’est juste en dessous :



» Release⎢Voigtmann – Anticlockwise EP

Ecrit par Rox

Si il y a un artiste qui m’a tapé dans l’oeil dernièrement, c’est bien Voigtmann. Car si il est de base co-fondateur et par suite logique résident des soirées Toi Toi (les venues de Fumiya Tanaka, Nicolas Lutz et autres Audio Werner pour leurs soirées ne suscitent aucune forme de débat), le loustic est aussi auteur de 5000 Shades of Grey sur Do Easy Records, un disque de qualité. Autant dire que le monsieur pèse lourd, et cette nouvelle sortie sur Assemble Music n’est pas pour de contredire cette idée.

Les deux morceaux originaux s’écoutent pratiquement comme un seul. Car l’ensemble forme un tout dubby, aérien et onirique, taillé pour le dancefloor (certes tard dans la nuit), et est une bombe du genre. D’émotions clubs à d’autres aventures imaginaires, les deux titres, super bien articulés et structurés, raviront les puristes du genre dont je fais partis. Là où Juanango commencent à creuser dans nos esprits, Spin finit le travail par encore plus de fantaisie dans les bleeps, sonorités et breaks. Et si le premier disque de l’autrichien pouvait jouir d’un remix made in SIT (Vlad Caia & Cristi Cons, easy), c’est ce coup ci monsieur Ion Ludwig qui se charge de retravailler Juanago. Un rework plus énergique mais toujours aussi étrange qui achève cette ballade moite et perché qu’est cette gallette.

Et puis comme les surprises ne viennent jamais seules, sachez que Claus Voigtmann est un afficionado d’un certain Hello?Repeat Soundsystem, comme en témoigne une petite sauterie datant de février dernier. Ca tombe bien, Jan Krueger et Daze Maxim débarquent samedi pour 4h de back2back qui vont faire suinter la chaufferie du moulin rouge. Combo gagnant donc pour celui qui découvrira ce disque et aura l’occasion de poursuivre l’aventure sonore ce weekend, mais aussi pour celui qui avait déjà préparé son short et ses runnings avec l’envie de s’échauffer.

Ah oui, j’allais presque oublier ces clips barrés.



» Event⎢Jekyll&Hyde Residency III – The Body

Ecrit par 2Sheep4Coke

Pour cette troisième édition de la résidence Jekyllethyde, nous voulions une confrontation, ou plutôt non, un échange. Une communion entre deux artistes habitués à jouer ensemble, deux artistes qui se complètent, qui se connaissent. Deux DJ qui auraient à loisir de dérouler leur groove pour vous prendre à contre-pied, vous hypnotiser, vous faire danser. Alors, les boss du label Hello?Repeat, Jan Krueger et Daze Maxim, accompagné de Keumel pour 4 heures et plus de back to back en petit comité ?

On n’aura pas droit à leurs 24h de back to back comme lors de leur residence annuel au CDV, mais les avoir tous les deux là, en même temps, pour juste nous… Ca n’a pas de prix.

Enfin si un prix débile en plus… 8 euros en prévente à choper ici :

SAMEDI 13 JUILLET – Attention. 400 places seulement !

Petit podast de 6 heures à peine, et rapide souvenir de la première avec Mano le Tough pour nous faire patienter jusqu’à samedi !!



Residency Mix

Rox - Elements




 photo malibu-eastern_zpsmcd6jgox.jpg


 photo input_zpsglfj0jr9.jpg


 photo 3024-sntwn_zpshpdzewro.jpg


 photo crazyjack-french_zpsqufklpmx.jpg


 photo alter-paname_zpsxpbx8kth.jpg


 photo tal-batofar-avril_zpsgfegyv5i.jpg


 photo reshape-monseigneur_zpsjylpsowx.jpg



Hot and spicy